Foire Aux Questions: Rappellez-vous que nulle question n’est « stupide » !...

Publié le par Gwenmalak

QUESTIONS TRAITEES:

1) - "Et concernant les enfants dans le désert?"
2) - "Quelqu'un peut-il me dire si on peut faire un tour de désert en louant un 4x4 en individuel ou est-il nécessaire d'avoir un guide ?"

3) - "Quelle est la meilleure période pour y aller ?"

4) - "Quels sont les guides les moins chers?"

5) - "L'Oasis de Siwa c'est où exactement?"

6) - "Qu'est-ce qu'on peut y voir?"

7) - "Qu'est-ce qu'il ne faut surtout pas louper?"

8) - "... mais bon, le marchandage est un des sports préféré des Egyptiens, alors vas-y de bon coeur!"

9) - " Pourquoi les prix ne correspondent souvent pas à ceux des livres-guides? notamment pour ce qui concerne les autorisations?"

10) - "Est-ce que Siwa est une grande oasis ?"

11) - "Je voulais savoir s'il y a des craintes à avoir en fonction des convictions religieuses ou autres ? s'il fallait prévoir des habits particuliers ? quelle attitude à avoir ? le comportement de la population dans ces endroits ?"

12) - "Concernant la religion, n'aie aucune crainte ! Les Egyptiens sont vraiment pacifiques. Tu sais, quand on vit parmi eux, on peut savoir à quel point ils ont tous été affectés par les évènements qui se sont produits à Taba, Sharm et plus récemment à Dahab..."

13) - "Je veux bien des infos car j'y vais avec mes enfants..."

14) - "Je ne voudrais pas trop prendre de risque. On m'a parlé de pastille pour purifier l'eau, de médicaments à ne pas oublier surtout ! quels vêtements ? un foulard contre le sable ?"

15) - "La route de Siwa n'est pas finie, donc il fallait y aller par le désert et le terrain militaire: donc, pas facile"

16) - "Nous sommes 3 personnes et nous voulons un guide parlant français."


1) - "Et concernant les enfants dans le désert?"
A chaque âge ses goûts et ses priorités.
Moi qui suis institutrice au Caire, je peux te dire que les enfants se régalent dans le désert dès 6 ans, que d'autres y font leurs premiers pas sans encombrement de vêtements, que les ados l'apprécient aussi: roulades dans les dunes et autres jeux, quand ce n'est pas le surf des sables, balades à dos d'âne, de chameau, cheval, baignade dans les sources naturelles et autres lacs en plein désert à toutes températures.

2) - "Quelqu'un peut-il me dire si on peut faire un tour de désert en louant un 4x4 en individuel ou est-il nécessaire d'avoir un guide ?
Il vous faudra de toute façon les autorisations de "séjourner" dans le désert. Y conduire, s'y repérer et dresser des campements corrects ne s'improvisent pas, il est donc plus prudent de prendre un guide.
De plus, la location de 4x4 dans une agence digne de confiance est hors de prix.


3) - Quelle est la meilleure période pour y aller ?

L'idéal reste sans conteste octobre et avril dans toute l'Egypte (28°), pour la chaleur encore supportable. Le désert est agréable d'octobre à mi novembre, le froid n'est pas encore arrivé et en mars-avril, la chaleur non plus. Mais la luminosité est exceptionnelle en hiver (pour les réveillons par ex), plus "dure", un régal pour les photographes. Attention il fait vraiment froid le soir, surtout dans les palmeraies (la température peut descendre à 5°), certains hôtels ont la clim' et d'autres de sympathiques braséros en pierre. Pensez à prendre vos vêtements d'hiver et un bon duvet pour les bivouacs, les couvertures et autres vêtements en poils de chameau  vous protégeront du froid. Entre 10h30 et 16h on tient en tee-shirt (22°) et la température des sources ne baissent pas beaucoup: c'est bien agréable de se baigner l'hiver par 37° en plein désert !
En été (45°), beaucoup moins de fréquentation, les 4x4 roulent moins entre 12h et 16h, on en profite pour partir à la rencontre des habitants et squatter les maisons fraîches. La nuit, un simple drap suffit (25°), mais toujours un matelas pour l'écart de température du sable et le confort.
La fête de fin de saison des dattes et olives, au mois de septembre au Mont Gebel Dakrour reste un grand moment dans l'oasis, mais elle a tendance à se transformer un peu trop en fête foraine. Intéressant à voir si vous y êtes à ce moment-là mais pas de quoi planifier un séjour uniquement pour ça.

4) - Quels sont les guides les moins chers ???
Tout dépend à combien vous achetez votre sécurité et votre confort...


5) - L'Oasis de Siwa : c'est où exactement ?
A près de 820kms à l'ouest du Caire, non loin de la frontière Lybienne. Le trajet se fait un peu péniblement en bus (10 à 13h de trajet) peu cher et sur une bonne route goudronnée. Un peu + cher (quoique ça dépend du nb de personnes) mais vraiment + appréciable à de nombreux points de vue: la location d'une voiture ou microbus avec chauffeur (respectivement env 500LE pour 4 ou 750LE pour 13. 8h de trajet sans les gros inconvénients du "transport égyptien"...). Me contacter si besoin.
Le bus passe obligatoirement par Marsa Matrouh (à 4h30 du Caire puis à 3h30 de Siwa) et parfois même par Alexandrie, mais cela peut aussi constituer des étapes intéressantes (surtout Matrouh tristement méconnue alors que ses eaux sont superbes).


6) - Qu'est ce qu'on peut y voir ?
De magnifiques paysages décrits leurs activités : balades à pied, à vélo, en caretta à ânes=taxi de Siwa, "safaris" dans les dunes, surf des sables, baignades dans les sources, chameau, équitation, sites pharaoniques et historiques, baignades, cures de sable, rencontres avec des habitants encore préservés...
Pour les férus d'Histoire, partez sur les traces des pharaons, des romains, de Cléopâtre, de Jules César, du roi Farouk, de Romel et des italiens de la seconde guerre mondiale...
Découverte d'une langue, de traditions, de danse, de musique et de nourriture siwis (des berbères et des bédouins)


7) - Qu'est ce qu'il ne faut surtout pas louper ?
C'est tout cela "qu'il ne faut surtout pas louper" ! Et l'infrastructure hôtelière du camp sommaire à l'hôtel 5 étoiles. Prix abordables dans chaque catégorie. Superbes écolodges. Pour avoir un aperçu, un minimum de 3 nuits sur place s'impose (au moins pour amortir le voyage!...), en moins de temps, vous « visiterez » Siwa mais vous ne "sentirez" pas l'oasis, chacun son but...


8) - Mais bon, le marchandage est un des sports préférés des Egyptiens, donc vas y de bon coeur !
Alors ici attention ! Les siwis sont fiers et ne courent pas (encore) trop après l'argent. Ils ont donc à coeur de vendre leur artisanat à sa juste valeur. Si vous craquez pour un objet, marchandez-le mais pas trop, sinon vous risquez d'être gentillement reconduit à la porte du magasin ou invité à aller voir le commerçant voisin!... Au début ça surprend, après on en tire la leçon, dépité d'avoir laissé échapper un objet-coup-de-coeur et un peu ridiculisé aussi !


9) - Pourquoi les prix ne correspondent souvent pas à ceux des livres-guides ? notamment pour ce qui concerne les autorisations 

Toute sortie dans le désert (avec ou sans chauffeur) nécessite une autorisation délivrée par la police. Elle est passée de 10 à 5 $/jour/pers, voilà une bonne nouvelle! Re-re-re précisons qu'elle ne va ne rien dans la poche de vos guides alors ne marchandez pas là-dessus, ils sont en rogne contre les guides papier qui ne le précisent pas (et d'ailleurs annoncent régulièrement des prix inférieurs au marché, alors quand on leur agite le guide sous le nez ça les agacent un peu...).
Le litre d'essence est passé de 1LE à 1,40LE, ça paraît rien pour nous mais pour eux c'est une différence importante.


10) - Est-ce que Siwa est une grande oasis ?
Oui, elle mesure 80kms de long, 18m sous le niveau de la mer, aux paysages multiples et variés: lacs, montagnes, palmeraies, villages, dunes, mais on se sent vraiment aux portes du désert qui nous environne. 20 000 siwis conservateurs mais respectueux des différences, vivent dans une ambiance de petit village autour de la charmante place centrale animée. Si vous optez pour un séjour hors saison et que vous restez + de 4 jours, vous serez vite connus et pourrez approcher « Siwa de l'intérieur ».


11) - Je voulais savoir s'il y a des craintes à avoir en fonction des convictions religieuses ou autres ? s'il fallait prévoir des habits particuliers ? quelle attitude à avoir ? le comportement de la population dans ces endroits ?
Pas d'attitudes intimes en public, on déconseille le port du maillot sans tee-shirt (en tout cas du bikini) dans les sources fréquentées. Maintenant, c'est différent perdus dans le désert, et vous apprécierez fortement l'attitude discrète de vos guides siwis, surtout si vous avez subi les harcèlements des villes égyptiennes, quelle paix ! Vous pourrez vous découvrir alors un peu plus, mais pas DANS l'oasis! de toute façon une fois que vous aurez "aperçu" les femmes siwis, vous comprendrez beaucoup de choses et cela devrait réguler votre attitude et apparence... tee-shirt, voire débardeur avec une surchemise légère et pantacourts, idéaux. Un long (mais pas large sinon vous vous transformerez en gracieuse montgolfière !...) et vieux tee-shirt (car l'eau souffrée tache) pour la baignade en cas d'affluence (de toute façon dans ce cas, vous ne serez pas à l'aise. Si rien ne se fait pour organiser des tours de rôle autour de vous, revenez plus tard. Bon plan: le vendredi à l'heure de la prière!...)


12) - Concernant la religion, n'aie aucune crainte ! Les Egyptiens sont vraiment pacifiques. Tu sais, quand on vit parmi eux, on peut savoir à quel point ils ont tous été affectés par les évènements qui se sont produits à Taba, Sharm et plus récemment à Dahab.

Bien d'accord ! Il faut faire une différence entre l'Islam qui est une religion et l'Islamisme qui est une idéologie. Celui qui tue pêche ! Pour une des rares fois où j'avais choisi une autre destination que Siwa pour mes vacances... je me suis pris les poutres du toit de la bijouterie soufflée par la bombe à Dahab sur le coin du nez ! Comme je ne me voyais pas passer mes vacances au Caire, j'ai enchaîné le trajet pour trouver la paix. Mes amis ont été très choqués à mon arrivée et le soir même on tuait le mouton, paix à son âme ! Mais comme m'a dit ma mère : " tu dois respecter leur tradition, c'est leur marque d'intégration et d'affection à ton égard."


13) - Je veux bien des infos car comme j'y vais avec mes enfants
Comme partout ailleurs en Egypte ils seront chouchoutés, quitte à ce qu'on passe des heures à leur trouver des vélos à leur taille!
Il y a des hôtels confortables et des activités qui peuvent leur plaire : balades en vélo, caretta à âne, cheval, chameau dans le désert, la campagne, les jardins, roulades surf ou luge des sables, rouler sur le toit du 4x4, baignades, camping, pique-nique, aller voir les artisans?
Pensez à bien les protéger : lunettes, couvre tête, foulard anti-vent et mouches, crème solaire et anti-moustiques, vêtements adaptés au climat et aux mouvements, et surtout les in-dis-pen-sables LINGETTES ! Vous trouverez
pharmacie et supérettes à Siwa.


14) - Je ne voudrais pas trop prendre de risque. On m'a parlé de pastille pour purifier l'eau, de médicaments à ne pas oublier surtout ! quels vêtements ? un foulard contre le sable ? 
Je ne vois pas l'intérêt d'acheter les pastilles purifiantes alors qu'il y a de l'eau en bouteille partout (ils en sont à 6 usines tout de même! Siwa, Safi, Hayat... excellentes).
Les médicaments s'achètent dans les 2 pharmacies de la place. Moi je recommande toujours 1 paracétamol "tout maux"= gorge/tête/ventre, 1 anti-diarhée (les égyptiens en ont de bien + efficaces !), des pastilles pour la gorge et 1 "stop-rhume" (style Actifed, ici ça s'appelle Night-and-Day), 1 spray désinfectant cicatrisant, 1 baume anti-douleur en cas d'entorse (c'est la connerie en plein désert!...), des pansements... vraiment rien d'imparable. Par contre les indispensables sont s: la crème solaire et anti-moustique, le foulard pour les mouches et le vent, les lunettes de soleil, l'éventail, le brumisateur, ATTENTION vous ne trouverez pas les indispensables lingettes sur place (faîtes le plein dans les grandes villes égyptiennes) elles sont franchement bien utiles ! le savon "sans eau", et brûlez ou ramassez vos "déchets organiques"... merci ! Le désert vous accueille, rendez-le lui
!


15) - La route de Siwa n'est pas finie, donc il fallait y aller par le désert et le terrain militaire, donc pas facile?
 
??? vraiment pas difficile d'aller de Siwa à Bahareya ! Concernant la route, vous avez 2 options : -passer par la côte Nord égyptienne et Le Caire (16h) ou ce qui se fait le + souvent: joindre les 2 oasis par la piste. Vous trouverez toujours quelqu'un pour vous conduire, surtout en vous regroupant. Il vous faut impérativement un 4x4 (nids de poules, bancs de sable, tôle ondulée?) et la route se fait en 7h environ, (donc une sacrée économie de temps par rapport au trajet côtier). A ce jour, interdiction de dormir entre Siwa et Bahareyya, le trajet doit se faire d'une traite (env 1200LE pour la voiture entière). Dommage, on se contentera d'arrêts, en-cas et pique-nique par ex, sur les 3 sites remarquables que sont El Arg, Barhein et Sittra.
Actuellement, pas besoin de long délai pour obtenir l'autorisation de fréquenter la route Siwa-Bahareya; dans l'autre sens par contre c'est un sacré casse tête (obligation de réserver au - 15 jours à l'avance AU CAIRE avec date précise!...). Ce sont vos guides qui se chargent d'établir les autorisations quand vous leur aurez confier ponctuellement vos passeports. Si ça traîne en début de la journée, ne les mettez pas en cause, la police fait la pluie et le beau temps, un comble dans une ville ou il n'y a même pas de cellule!...


16) - Nous sommes 3 personnes et nous voulons un guide parlant français. 
Il n'y a pas de guide valable et francophone digne de ce nom dans le désert égyptien, par contre je connais un aide de camp que je peux faire inclure dans votre safari s'il est disponible lors de votre passage.


Publié dans yehya.siwa.safari

Commenter cet article

gwen 13/01/2010 23:35


j'espère que je n'arrive pas trop tard!... Le téléphone est le 002 046 460 14 99.


olivier 13/09/2009 20:04

bonjour, j'ai séjourné l'année dernière à Siwa et je recherche le numéro de téléphone de l'hôtel Albabenshal ? L'auriez-vous ? Merci pour votre réponse